A History of Violence (John Wagner & Vince Locke)

Quand un cafetier sans histoire abat deux braqueurs dans une petite ville tranquille, ça attire l’attention. Les voisins en font un héros, les médias leur gros titre. Et surtout, ça réveille un passé que le cafetier aurait bien préféré voir rester dans les rues de Brooklyn, là où l’avait laissé de nombreuses années auparavant après s’être approché d’un peu trop près de la mafia. A History of Violence est un pur thriller, sans concession, à l’américaine, servi par un dessin de traits agressifs. Le sang gicle dès qu’il en a l’occasion et les moments plus calmes se font vite lourds. Rien d’étonnant a ce que cette histoire ait été adaptée en film — que je n’ai cependant pas vue —, il y a quelque chose de cinématographique, même cette fin en “c’est fini” soulagé, qu’on retrouve si régulièrement dans les salles. Et même si je n’en ferais un volume exceptionnel comme j’ai pu le lire par-ci par-là, j’en fais assurément une bonne lecture, en particulier pour les amateurs de thriller, mais pas seulement.


John WAGNER (sc.) & Vince LOCKE (ill.) : A History of Violence. S.l. : Delcourt, 2005. ISBN 2-84789-933-2.

Vus : 288
Publié par Arcans : 36