Telegram : l’alernative à WhatsApp qui chiffre vos message

Telegram

Depuis les révélations sur les programmes d’espionnage de la NSA rendus publiques par Edward Snowden, l’intérêt pour les solutions de communication sécurisées (chat, mail…) n’a cessé de croître. La dernière en date que j’ai découvert s’appelle Telegram.

Si vous connaissez (et il y a de forte de chance que ce soit le cas) WhatsApp, alors vous ne serez pas trop dépaysé. En effet l’interface de Telegram ressemble assez à celle de WhatsApp (n’ayant pas de “smartphone” je n’ai regardé que les screenshots” pour comparer).

Une application de messagerie de plus donc ? Non pas vraiment, car comme je l’ai dit précédemment, chez Telegram on semble ne pas prendre la vie privée et la sécurité des données personnelles des utilisateurs à la légère, au point la société qui est derrière a proposé 200 000 $ à qui peut casser le système de chiffrement des messages !

Parmi les fonctionnalités que j’ai apprécié, il y a cette option qui permet de créer des sessions de chat privées et dont les messages chiffrés s’autodétruisent après un laps de temps. Et contrairement aux apps du même genre que vous pouvez télécharger depuis Google Play ou Appsotre, vous ne serez pas envahi par la publicité. En fait, il n’y aucune publicité sur Telegram ! Chose vraiment rare et qui mérite d’être signalé.

Et si , comme moi, vous avez fait le choix de se débarrasser de votre smartphone, sachez qu’il est possible d’utiliser Telegram sur votre ordinateur. En effet, grâce à son API publié sous licence libre, plusieurs clients sont déjà disponibles. L’installation du client pour GNU/Linux (en ligne de commande) est très simple et se fait en quelques commandes.

Tout d’abord, commencez par cloner le répertoire git :
git clone https://github.com/vysheng/tg.git && cd tg

Ensuite, il faut installer quelques dépendances :
sudo apt-get install libreadline-dev libconfig-dev libssl-dev lua5.2 liblua5.2-dev

Enfin :
./configure
make

Pour lancer Telegram, il suffit d’exécuter la commande ci-dessous :
./telegram -k tg.pub

Telegram CLI

Pour plus de détails sur l’installation de Telegram sur une autre distro que Debian ou ubuntu, le Read Me est très complet et contient aussi un guide d’utilisation pour toute les commandes.

Les gens qui préfèrent utiliser leurs navigateurs plutôt qu’un Terminal, peuvent utiliser Webogram.

Cet article Telegram : l’alernative à WhatsApp qui chiffre vos message est apparu en premier sur crowd42.

Vus : 2926
Publié par crowd42 : 143