Accès périphériques, Debian Jessie Openbox

Pour un accès convenable, monter, démonter… j’ai employé un fichier pkla permettant de configurer les autorisations.

Le fichier est ainsi constitué:
55-myconf.pkla

Vous pouvez l’obtenir ici (avec son README).

Ce fichier prévoit que ceux qui sont dans le groupe « sudo » peuvent obtenir l’accès aux partitions internes et aux périphériques de masse USB externes (clés USB, APN… ). Donc, ajoutez-vous au groupe « sudo », ou bien changez le paramètres dans le fichier pkla. Une doc en français chez Archlinux.fr:
http://wiki.archlinux.fr/Polkit

Si vous lisez cette doc vous vous apercevrez que je ne code pas encore en JavaScript ! Bon en fait, les fichiers de configuration pkla fonctionnent encore (sous Archlinux comme sous Debian Jessie). Debian Jessie utilise udisks2, et non udisks: le fichier pkla ci-dessus contient les paramètres pour udisks2 (inutile d’installer udisks, ça fonctionne très bien comme ça).

Une information plus sur la syntaxe à utiliser pour configurer un utilisateur précis au lieu d’un groupe, dans un fichier de type « ma_config.pkla » est disponible sur le wiki Fedora.fr: Gestion des privilèges avec PolicyKit

Si vous utilisez startx pour démarrer une session graphique, vous voudrez aussi utiliser un fichier ~/.xinitrc constitué ainsi:

#!/bin/sh
# If ~/.Xresources exists
[[ -f ~/.Xresources ]] && xrdb -merge ~/.Xresources

exec dbus-launch ck-launch-session openbox-session

La ligne
[[ -f ~/.Xresources ]] && xrdb -merge ~/.Xresources

est facultative; à propos de la ligne exec : j’ai aussi essayé les commandes « exec openbox-session » et « exec dbus-launch openbox-session » (à coups d’essais et d’erreurs avec déconnexion et reconnexion sous X entre deux), la seule méthode qui permet d’avoir une session utilisateur et une seule, et active, est celle indiquée en premier. (C’est toujours susceptible de changer par la suite, comme j’ai pu le voir sous Archlinux).

Vus : 349
Publié par Mélodie : 26